Cinémateliers 2019/2020

Programme


 

Adhésion à l'Association obligatoire

Uniquement sur inscription préalable

 

Le groupe est fermé pour l'année 2019/2020

 


Thème de l'année:

L’Oeuvre au noir

 

Nous nous proposons cette année de développer la thématique de l'Oeuvre au noir. 

 

Identifiés aux valeurs conscientes qui nous enferment dans des ornières, dans des impasses vitales ou existentielles, un retournement, une véritable con-version sont nécessaires.

 Cela passe par une descente dans les profondeurs intérieures, vécue comme une mort symbolique.

 

Nous aborderons cette thématique à travers trois films :

 

- Babel (de Alejandro González Iñárritu, 2006) le 7 décembre 2019, animé par Marguerite Bosc

 Le film d'Inarritu, Babel, accompagnera notre travail de réflexion sur la nécessaire traversée de l'ombre
individuellement et collectivement. Quatre histoires universelles, fortes de solitude et d'incommunicabilité se déroulent dans 4 espaces éloignés. Un incident tragique va tisser un lien entre ces histoires dans un effet de
synchronicité. Le passé rencontre le présent au cours d'une descente dans les profondeurs, nous assistons à un retournement chez chacun des protagonistes qui est à la frontière de la vie et de la mort.

En bibliographie: Cahier Jungien de Psychanalyse n°3 et Psychologie du transfert, de Jung

 

- Melancholia (de Lars von Trier, 2011) le 29 février 2020, animé par Vincent Prouvé

« La planète Melancholia se dirige vers la terre créant un climat de fin du monde (… ou de fin d’un monde ?). Ce film nous entraîne dans « l’œuvre au noir », confronte les protagonistes à leurs peurs et les emmène à de profondes remises en question. Von Trier expose ici ses interrogations sur la fin d’un modèle sociétal/mondial et ses impacts bouleversants sur l’individu. Des changements en profondeurs sont requis, nécessitant une descente ad infernos, dans nos espaces intérieurs. »

 

En bibliographie:

Marie-Louise von Frantz : « Alchimie - une introduction au symbolisme et à la psychologie » (2000, Editions La Fontaine de Pierre) et « La quête du sens » (2010, éditions La Fontaine de Pierre).

 

 

- Departures (en japonais Okuribito, de Yōjirō Takita, 2008) le 25avril 2020, animé par Elaïné Franzini - Soria

Ce film décrit le voyage interne, « ad inferos », d’un jeune musicien en perte d’emploi ayant accepté de travailler à l’embaumement des cadavres dans une « agence de voyage ». Ce voyage interne l’invite à repenser ses valeurs personnelles et sociales, ses préjugés, ses blessures d’enfance et les relations brisées. Face à la mort, sa réalité de tous les jours, il découvre un nouveau sens à son existence, un nouveau souffle, souffle de vie.

 

 

 

- La quatrième journée, fixée au 30 mai 2020, se tiendra si possible à Toulouse. Le programme sera défini avec les participants.

 

 

 



Le lieu:

Salle Sainte Marthe,

2 rue Deville à Toulouse

 

Organisation des journées

 

9h30/11h30 : film

11h30/13h : échanges

Déjeuner à l'extérieur (non inclus dans l'inscription)

14h/15h30 : échanges sur les travaux écrits des participants

15h30 : goûter

16h/17h30 : exposé (3/4h) et échanges (3/4h)